Prêt à taux zéro jusqu'à fin 2023 : les conditions

11 Octobre 2023
Aide financiere construction maison PTZ conditions

Qu’est-ce que le Prêt à taux zéro (PTZ) ?

Le PTZ est un prêt comme son nom l’indique à taux zéro. Vous n’avez pas d’intérêt ou d’intérêts intercalaires, ni de frais de dossiers ou de frais d’expertise à payer. Il vous est accordé par l’État en complément d’un autre prêt afin d’acheter ou de construire votre résidence principale.

 

Les conditions d’attribution du PTZ :

En ce qui concerne les conditions d’attribution, cela dépend de la nature de votre futur logement. De plus, vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 années précédant le PTZ sauf exception (invalidité, catastrophe naturelle ou technologique…) Le logement acquis doit devenir votre résidence principale.

 

- Logement ancien :

Le PTZ sert à financer en partie l’achat d’un logement ancien (achevé depuis plus de 5 ans) pour des travaux d’économie d’énergie ou d’amélioration du logement. Ce prêt de l’État peut également financer l’achat simultané de dépendances (garage, place de parking…).

 

- Logement neuf ou à construire :

Le prêt à taux zéro peut en partie financer :

- L’achat d’un logement neuf en vue de sa 1re occupation au moment de sa production ou de la livraison
- L’achat d’un logement neuf achevé il y a moins de 5 ans en vu de sa première occupation
- La construction d’un logement ou du terrain à bâtir
- La transformation d’un local en logement

 

- Logement social :

Vous pouvez sous certaines conditions acheter votre logement social.
Le prêt peut financer en partie le logement avec ou sans travaux.

 

Quel est le montant et la durée de remboursement d’un PTZ ?

Le montant de l’aide peut représenter jusqu’à 40 % du coût total du projet. Ce montant dépend du nombre de personnes logées et peut atteindre maximum 138 000 €.
Concernant la durée de remboursement du PTZ, cela dépend de plusieurs éléments, mais elle peut s’étendre sur 20 à 25 ans selon les cas.


Où peut-on faire la demande d’un PTZ ?

Pour demander cette aide, il faut se rapprocher d’un établissement financier ayant signé une convention avec l’État, seuls ces établissements peuvent le faire.
Cependant, l’établissement n’est pas obligé de vous accorder le PTZ. Chaque établissement évalue librement votre capacité à rembourser ce prêt. 

 

Quels prêts peut-on demander en complément d’un PTZ ?

Pour que le PTZ soit accordé, vous devez avoir en complément un autre prêt. Cela peut être :

- un prêt immobilier classique,
- un prêt d’accession sociale,
- un prêt conventionné,
- un prêt épargne logement
- un prêt complémentaire

 

Attention : Le PTZ est renouvelé jusqu’à fin décembre 2027, mais à partir du 1er janvier 2024, vous ne pourrez plus bénéficier du PTZ pour les maisons individuelles neuves.